Raymonde Albert LeBlanc : ou comment conjuguer affaires et générosité! - Blogue UNI
Slider Image
Veuillez prendre note que cet article de blogue peut traiter de produits ou de sujets étant en vigueur au moment de la publication, mais peut avoir eu changé depuis.
Visitez la section « Tous les produits » pour en savoir plus.

Raymonde Albert LeBlanc : ou comment conjuguer affaires et générosité!

Publié le 16 avril, 2018


Raymonde Albert LeBlanc : ou comment conjuguer affaires et générosité!

Figure bien connue dans le monde des affaires de la Péninsule acadienne, Raymonde Albert LeBlanc vient de fêter ses 71 ans. Alors qu'elle pourrait couler une retraite calme et bien méritée, Mme LeBlanc n'est pourtant pas prête de ralentir. La propriétaire du commerce Singer LeBlanc, à Caraquet, après 48 ans en affaires, continue de faire fleurir son entreprise tout en apportant beaucoup aux moins nantis de sa communauté. En effet, en novembre 2014, elle a fondé La chaîne des c?urs généreux, un organisme qui vient en aide aux gens dans le besoin en leur fournissant gratuitement des vêtements. Portrait d'une entrepreneure accomplie, membre d'UNI depuis ses débuts en affaires, et femme d'exception.

Avoir la fibre entrepreneuriale

Des entreprises, Mme LeBlanc en a créé plusieurs. Une quinzaine en 48 ans! Chacune d'entre elles est née des besoins que la femme d'affaires avait en fonction de son statut du moment : célibataire, jeune mariée, mère de jeunes enfants, puis d'ados, en couple, veuve? Chaque fois, elle a réussi, sans aide gouvernementale, avec son système D, beaucoup de persévérance et un flair pour trouver les moyens qui l'aideraient à prospérer.

Parmi ces moyens? La technologie. Si elle demeure à moins de 400 m de sa caisse, elle utilise les services en ligne pour gagner du temps. Elle a sa propre page Facebook, que plusieurs membres de sa communauté suivent assidument. « Les commandes, les discussions, les échanges se faisaient toujours par téléphone à mes débuts, se souvient-elle. Il y a plusieurs années que j'utilise la technologie, ce qui m'apporte plus de sécurité et de rapidité pour faire des transactions et pour obtenir beaucoup d'information. Elle me permet aussi de joindre plein de clients et de donner un meilleur service. »

Le fil conducteur de ce long parcours? Le désir de faire une différence dans la vie des gens. « Pour avoir du succès en affaires et pour réussir sa vie, il faut avoir le désir d'apporter quelque chose de positif, d'être heureux de se lever le matin, dit-elle. Pas pour travailler, mais pour donner, pour aider les autres à travers son emploi. » Devenir millionnaire? S'offrir une petite vie tranquille? Très peu pour elle. Si elle a réussi dans tout ce qu'elle a entrepris, c'est notamment parce qu'elle n'a jamais compté les heures et s'est toujours fait un point d'honneur à offrir le meilleur d'elle-même. « Il faut DONNER. Donner ton temps, ton expérience, toujours vouloir offrir le meilleur, donner du service, donner des sourires. » Son moteur : voir des clients heureux et leur faire vivre une belle expérience de magasinage.

Donner : un mode de vie


Si elle demeure à moins de 400 m de sa caisse, elle utilise les services en ligne pour gagner du temps.

Au cours des 20 dernières années, Mme LeBlanc s'est toujours montrée généreuse du temps qu'elle offrait aux membres de sa communauté en leur prodiguant des soins, en épaulant des proches malades, en venant en aide aux moins privilégiés. La chaîne des c?urs généreux est la toute dernière initiative mise en place pour augmenter l'empreinte positive qu'elle laisse derrière elle. Tout a commencé avec un appel à tous lancé sur sa page Facebook. Elle demandait à sa communauté de lui apporter des vêtements qu'elle s'engageait à remettre en état pour les offrir aux familles défavorisées de sa région. L'appel a été entendu. La sympathique entrepreneure se défend d'en prendre tout le crédit, car elle reçoit de l'aide de celles qu'elle nomme affectueusement « ses anges », des personnes qui lui ont donné un coup de pouce inestimable. Et quand il s'agit d'évoquer la générosité des donateurs, elle n'hésite pas un instant à leur rendre hommage!

« Le bien-être me tient à c?ur, affirme-t-elle. Se sentir bien dans son c?ur, dans son corps, dans sa tête? Le bien-être des enfants et des personnes âgées me tient particulièrement à c?ur. Je souhaite que chaque personne vulnérable ait nourriture, vêtements et bel environnement. C'est pour aider ces personnes et leur donner de l'amour que j'ai fondé La chaîne des c?urs généreux. » Son rêve? Que tous les hommes vivent d'amour. Que le don soit plus fort que la recherche de profits.

Et pour l'avenir? La retraite? Que nenni! « Je crois que le mot "retraite" ne devrait pas exister, dit-elle. Du moins, pas pour moi! Mes enfants savent que je suis à la barre pour plusieurs années encore, mais je prépare la relève tout doucement. »

Entraide, solidarité, don de soi, sens des affaires? Mme LeBlanc fait partie de ces gens qui parviennent à apporter beaucoup à leur communauté, et qui ont compris que le partage de la richesse ne fait que des gagnants.

Vous pourriez aussi aimer :

INSPIRER
7 bonnes façons d'aider vos enfants à développer une bonne relation avec l'argent
INSPIRER
L'argent fait-il le bonheur?
INSPIRER
Construire une maison nette zéro : le défi relevé de Monique Gallant et Mathieu Hébert!

Pour plus d'information

Communiquez avec nous
Prenez rendez-vous