Slider Image

Comment revoir son budget étudiant au temps de la COVID-19?

Publié le 23 septembre, 2020


Comment revoir son budget étudiant au temps de la COVID-19?

Gestion de budget : la nouvelle réalité financière des études postsecondaires

Cours à distance ou en classe dans de nouvelles conditions, l’enseignement prendra cette année des allures bien différentes! Autant sur le plan de la formation que des finances, nombreux sont les nouveaux défis qui vous attendent. Pour vous acclimater à cette nouvelle normalité, on se penche avec vous sur les meilleures manières de financer vos études.

Les cours à distance, combien ça coûte?

En dehors de cette nouvelle souris d’ordinateur qui vous fait tant envie, de quoi sera faite votre facture étudiante cette année? Au-delà des coûts d’inscription qui varient d’un établissement à l’autre et parfois même d’un programme à l’autre, c’est aujourd’hui tout votre mode de vie qui est touché par les nouvelles façons d’apprendre. Pour bien gérer votre budget, réfléchissez à la fois aux économies et aux dépenses que l’enseignement à distance peut entraîner.

Prévoir un budget pour créer l’environnement idéal pour étudier

Pour suivre une formation en ligne, vous aurez besoin d’une grande tasse de café, d’une bonne connexion Internet, d’appareils technologiques performants et d’un espace favorisant la concentration et le calme.

Votre poste d’études est crucial à votre bien-être. En le rendant ergonomique, vous créerez les conditions optimales à la réussite de vos études, aussi aisément que si vous étiez en salle de classe.

Transport, logement et nourriture : quand la formation en ligne vous permet d’économiser

Outre le fait de pouvoir écouter votre professeure en pantoufles, considérons un autre avantage important des cours à distance : économiser un peu d’argent! Suivre une formation en ligne est l’occasion de faire d’importantes économies sur vos déplacements (pensez à l’essence et à l’usure de votre voiture). Quant au logement, plus besoin d’en trouver un près de l’université… vous pouvez même rester chez vos parents si le cœur vous en dit! Côté fringale, une petite collation préparée entre deux cours vous coûtera bien moins cher que si vous l’aviez achetée au café du coin ou à la cafétéria de l’université, sans compter les bienfaits sur votre santé!

Financer vos études : où trouver l’argent dont vous avez besoin

Il n’y a pas que votre chat qui veut participer activement à la réussite de vos cours. Dans le contexte actuel, où l’entraide et le soutien sont de mise, les options ne manquent pas lorsqu’il est question de financer vos études. Avec un peu d’imagination et d’organisation, et une bonne gestion de vos priorités et de votre budget, vous aurez accès à plusieurs solutions intéressantes.

Travailler, en temps de pandémie, c’est possible!

Puisque vous êtes aux études, vous êtes certainement plus du type fourmi que cigale! Un excellent moyen de financer vos études est de travailler à temps plein pendant la saison estivale, puis à temps partiel durant l’année scolaire. Or, la crise actuelle est venue chambouler cet été tout le marché de l’emploi, et particulièrement celui des étudiants. Plusieurs secteurs de l’économie traditionnellement réservés aux travailleurs étudiants sont encore durement touchés par la pandémie, certains n’étant plus du tout accessibles et d’autres n’offrant qu’un petit nombre d’heures de travail (restauration, hôtellerie, tourisme, etc.).

Il est temps d’utiliser tous les atouts que vous avez dans votre jeu. Si vous avez un talent particulier, pourquoi ne pas créer votre propre emploi? Par exemple, si vous étudiez la littérature et que votre grammaire est impeccable, vous pourriez peut-être faire de la révision linguistique dans une entreprise? Travailler à distance, en toute sécurité, c’est possible. Prenez tout simplement le temps de vous pencher sur les avenues potentielles et les occasions à saisir.

De la PCUE au REEE : aide gouvernementale pour la communauté étudiante

Le gouvernement canadien a permis à l’ensemble des étudiants de niveau postsecondaire qui n’arrivaient pas à trouver un emploi d’été ou qui avaient vu leurs heures de travail considérablement réduites d’accéder à la Prestation canadienne d’urgence pour les étudiants (PCUE). Si vous en avez bénéficié, peut-être avez-vous réussi à en mettre une partie de côté pour payer vos frais de scolarité? Si tel est le cas, c’est le moment de mettre à profit ce petit surplus plus que bienvenu.

Vos parents et vos grands-parents vous aiment tellement qu’ils ont déjà mis des sous de côté pour vous? C’est le temps de leur démontrer votre intérêt envers le fameux REEE, ce compte d’épargne pour les études où les dépôts s’accompagnent de généreuses subventions gouvernementales qui fructifient année après année à l’abri de l’impôt. Ce compte a été créé précisément pour subvenir à vos besoins pendant vos études!

Une multitude d’options d’aide financière aux études

Après une petite visite dans votre compte d’épargne, c’est la surprise! Le montant disponible est un peu plus restreint que vous l’aviez espéré. Ne vous inquiétez pas, d’autres options de financement existent.

Si vous avez besoin d’aide financière, informez-vous auprès du gouvernement du Nouveau-Brunswick et de votre institution d’enseignement à propos des prêts et des bourses. Pour répondre à vos besoins, on vous offre aussi une vaste gamme de choix de produits financiers pour vous appuyer dans vos études, allant des prêts aux bourses en passant par un compte sans frais.

Apprendre à gérer votre argent de façon professionnelle, c’est payant!

Nul besoin d’être comptable en devenir ou de gérer des sommes colossales pour se convaincre de l’importance d’établir un budget! En réalité, moins vous avez d'argent, plus un budget vous sera utile.

Un bon budget sera le fruit de l’analyse de vos revenus et dépenses. Faites un examen minutieux de tout ce qui est entré et sorti de vos comptes par mois et par année. Frais de scolarité, manuels, alimentation, sorties, permis de conduire et épargne ne sont que quelques exemples de ce que vous devriez inclure dans votre budget. Tant qu’à dépenser, aussi bien le faire judicieusement. Si vous cherchez à mieux comprendre et organiser vos dépenses, placements, crédits, impôts et épargnes, consultez notre sympathique guide de littératie financière!

Adaptation, soutien et organisation, maintenant que vous avez le cœur (et non le portefeuille) plus léger, vous pouvez pleinement profiter de vos années d’études sans trop gonfler votre dette et apprivoiser les joies de la rédaction entre deux brassées de linge sale (le temps, c’est aussi de l’argent!)

Vous pourriez aussi aimer :

LE SAVIEZ-VOUS?
Des frais de scolarité parmi les plus élevés au Canada
LE SAVIEZ-VOUS?
Un diplôme qui vient avec une dette
LE SAVIEZ-VOUS?
Études à distance : 5 astuces pour mieux réussir

Pour plus d'information

Communiquez avec nous
Prenez rendez-vous