Slider Image

Votre entreprise et la crise : comment survivre à la récession

Publié le 13 août, 2020


Votre entreprise et la crise : comment survivre à la récession

En économie comme dans la vie, rien n’est jamais un long fleuve tranquille, mais être propriétaire d’entreprise, c’est savoir naviguer dans des eaux parfois tumultueuses. Heureusement, la période d’instabilité économique appelée « récession » est un phénomène cyclique avec lequel on peut apprendre à composer.

On fait le tour avec vous des différentes stratégies à mettre en œuvre pour passer au travers de cette période d’incertitude.

Avoir l’heure juste : voir la récession pour ce qu’elle est

Équilibre et déséquilibre : le cycle de l’économie comporte différentes phases auxquelles on doit s’adapter. Parties intégrantes de cette réalité, les récessions sont des périodes de recul cycliques auxquelles viennent aussi s’attacher un phénomène de relance économique. Depuis 1970, le Canada a ainsi traversé 5 récessions, toutes suivies d’une période d’expansion économique.

Le 1er mai dernier, le verdict est à nouveau tombé : L’Institut C. D. Howe a confirmé que le Canada est entré en récession au premier trimestre de 2020 en raison de la crise de la COVID-19.

Passer à l’action : transformer la contrainte en occasion

Face aux revers financiers, on a parfois envie de se plonger la tête dans le sable et de laisser l’ouragan passer. Pourtant, connaître réellement ce qui se dresse devant et l’affronter est la meilleure arme. L’ennemi est toujours moins menaçant quand on sait s’outiller.

Envisager un tournant au sein de son entreprise

Le statu quo dans le monde des affaires, que l’économie roule ou soit au ralenti, est rarement une bonne stratégie. Soyez dynamique! Il est important de rester dans l’action et d’actualiser régulièrement votre structure pour vous adapter aux réalités. Les fluctuations du marché auront ainsi moins de conséquences sur votre entreprise.

Avoir une vision à long terme : après la pluie, le beau temps

Et si ce moment de disette était l’occasion de revoir votre stratégie et votre modèle d’affaires? Ce ralentissement vous offre le privilège du temps. En vous posant les bonnes questions, vous arriverez à transformer cette période d’adversité en tremplin pour propulser votre entreprise vers de nouvelles avenues prometteuses. Vous tailler une place intéressante dans la relance subséquente n’en sera que plus facile.

Le commerce en ligne vous fait de l’œil? On en entend beaucoup parler depuis le début de la crise, mais entre l’idée et sa réalisation, il y a tout un pas à franchir. Si vous envisagez la possibilité de prendre le virage du marketing numérique, lisez nos conseils pour vous lancer dans le commerce électronique (e-commerce ) avec une stratégie solide.

Élargir son offre et sa clientèle

Comme un renard qui fait des provisions en vue d’un long hiver, munissez-vous de toutes les ressources encore disponibles. Les effectifs se mettant à baisser, vous pourrez tenir plus longtemps si le printemps tarde à arriver.

Courtiser de nouveaux clients et penser « en dehors de la boîte »

Votre clientèle : le cœur et les poumons de votre entreprise! Face à la crise sanitaire actuelle, il est probable que vous perdiez quelques-uns ou même plusieurs de vos joueurs les plus importants. Plutôt que d’attendre qu’une telle situation vous jette dans une impasse en cours de récession, trouvez de nouveaux clients et investissez de nouveaux marchés dans des secteurs moins touchés par la pandémie et le ralentissement de l’économie.

Diversifier son offre : être flexible et ouvert d’esprit

Partir à la recherche d’une nouvelle clientèle peut sous-entendre une modification ou une diversification de votre offre. Comment pouvez-vous utiliser les infrastructures, le personnel et l’expérience déjà en place au sein de votre entreprise pour offrir quelque chose de nouveau?

Sans faire un virage à 180 degrés, vous pouvez envisager de déplacer 25 % de votre offre vers un autre secteur d’activité si votre modèle d’affaires est adaptable à un autre marché. Des producteurs d’eaux-de-vie se sont ainsi mis à la production de gels antiseptiques, tandis que certains restaurateurs se sont tournés vers le milieu caritatif, comme le restaurant Comal y Canela, qui propose aujourd’hui une banque alimentaire aux résidents de Toronto.

Se préparer psychologiquement : acceptation et transparence

Il n’y a pas que la santé de votre portefeuille qui soit garante de l’avenir : votre santé mentale aussi pèse lourd dans la balance. Maintenir un équilibre psychologique malgré les soubresauts auxquels votre statut d’entrepreneur(e) vous expose est primordial. Prendre soin de votre santé, physique et mentale, vous permettra de vivre plus rationnellement la situation future et présente.

Reconnaître les signes de détresse et chercher de l’aide

Prendre conscience de ce qui nous arrive intérieurement et accepter que l’on traverse une période difficile est un signe de force et non de faiblesse. Chez les chefs d’entreprise, la volonté de se montrer infaillible l’emporte souvent sur l’écoute des sentiments. Prenez le temps de vous pencher sur votre véritable état psychologique.

La détresse psychologique est largement vécue dans le monde de l’entrepreneuriat, où les responsabilités et les doutes font partie du quotidien, phénomène que met en lumière Radio-Canada. Si vous vous sentez fragile mentalement, n’hésitez pas à chercher du soutien professionnel autour de vous, car de l’aide, il y en a. Retirer les émotions envahissantes des processus décisionnels est essentiel : l’anxiété ou l’angoisse ne seront jamais de bons conseillers.

Soutien et communication : être au diapason de son équipe

Un lien de confiance, ça s’entretient. Dans des moments historiques comme celui que l’on traverse, demeurer près de son entourage est un grand défi. Pour éviter de vous isoler de votre équipe, incluez vos employés, tenez-les au courant des développements et des difficultés liées à l’entreprise et parlez-leur avec transparence des licenciements que vous avez dû faire.

En tant qu’employeur(e), vous avez un rôle clé : celui d’être à l’écoute des besoins et des inquiétudes de ceux et celles qui travaillent pour vous. En temps de crise, vous gagnerez à prendre soin de la santé mentale de vos employés, car ceux-ci se fient grandement à leur principale figure d’autorité, un comportement que décrit bien Telus Santé.

Voir à ses finances : gestion rigoureuse et préventive

Plus les montagnes russes sont grandes, plus il faut être bien attaché. Pour affronter les fluctuations d’un marché instable, la planification financière et la prudence sont de mise. Grâce à une solide gestion de vos actifs, vous pourrez interpréter les chiffres. N’ayez pas peur de les regarder! Ce sont les lunettes qui vous permettent de voir les obstacles pour mieux les traverser.

Trésorerie : passer en mode protection des acquis

Protégez bien votre flux de trésorerie. Un fonds de roulement adéquat devrait être pourvu des liquidités nécessaires pour faire face à vos dépenses courantes pendant au moins 2 mois. Pour ce faire, vous pouvez vous-même créer un document dans lequel vos revenus et dépenses sont constamment mis à jour sur une dizaine de semaines. Ce document vous permettra de dresser le profil des gains obtenus de votre clientèle et des paiements effectués à vos fournisseurs et employés en temps réel. Vous pourrez donc planifier les périodes de baisse de liquidité et vos éventuels besoins financiers.

Investir prudemment dans un contexte incertain

L’état de votre trésorerie pourrait vous forcer à retarder certains investissements majeurs. Prenez cet arrêt pour ce qu’il est : une pause pour reprendre des forces et réévaluer vos plans. Il est d’ailleurs fort possible que la diversification de vos activités ou l’apparition de nouvelles occasions transforment la nature de vos projets d’investissement. Par exemple, l’agrandissement planifié d’un bâtiment pourrait se transformer en ouverture d’un autre point de service dans une autre région, comme vient de le faire René Trailer Sales , ou en acquisition d’un bâtiment voisin rendu disponible à bon prix sur le marché de la revente.

Transformer les fournisseurs en alliés

La transparence s’applique également à vos fournisseurs. Proposer des paiements étalés à certains de ceux-ci peut s’avérer une excellente solution pour passer à travers la tempête. Un fournisseur préférera peut-être maintenir un certain volume d’affaires et être payé plus tard que de voir son roulement diminuer radicalement. On gagne en équipe. Vos fournisseurs ont besoin de vous comme vous avez besoin d’eux, de vos employés et de vos clients.   

Vous n’êtes pas seul(e) : la récession est mondiale. Ensemble, nous pouvons trouver des solutions pour sortir plus forts de cette impasse. UNI est là pour vous soutenir dans les moments où vous avez le plus besoin de votre communauté, car l’entraide est la plus profonde raison d’être de la coopérative.

 

Vous pourriez aussi aimer :

SOUTENIR
Crise de la COVID-19 : on aide votre entreprise à passer au travers
LE SAVIEZ-VOUS?
Placements et COVID-19 : comment protéger vos acquis
INSPIRER
Portrait d'entrepreneur : les initiatives de René Trailer Sales pour braver la crise

Pour plus d'information

Communiquez avec nous
Prenez rendez-vous