Slider Image

Finances personnelles en temps de pandémie : comment alléger le poids financier de la crise

Publié le 12 juin, 2020


Finances personnelles en temps de pandémie : comment alléger le poids financier de la crise

La situation actuelle permet de constater l’importance de l’épargne dans une planification financière saine. Pour pallier une perte d’emploi, même temporaire, ou une baisse de revenus, la création d’un fonds d’urgence est votre meilleure alliée. C’est aussi le temps de revoir certaines dépenses et de profiter de programmes d’aide et de reports de paiement.

Voici les 4 étapes pour améliorer votre situation financière à court et à long terme dans le paysage financier actuel.

1re étape : alléger vos responsabilités financières

Avant de décider si un report de paiement est une bonne solution pour vous, prenez le temps de bien évaluer votre situation financière.

  • Faites un budget qui tient compte de votre nouvelle réalité. Si vous le pouvez, reportez certaines dépenses non essentielles.
  • Placez les sommes amassées dans un compte épargne avantageux ou un CELI pour vous constituer un fonds d’urgence.
  • Suspendez vos paiements de factures automatisés ou ajustez le montant de vos prélèvements automatiques dans AccèsD, au besoin.
  • Évitez autant que possible de surcharger votre carte de crédit. Le taux d’intérêt sur les avances de fonds est plus élevé que celui sur les autres types de prêts, par exemple la marge de crédit.

2e étape : profiter d’un report de paiement

UNI offre depuis quelques mois le report du paiement des intérêts sur plusieurs versements minimums, incluant le remboursement de prêt auto et d’hypothèque. Bien qu’un congé de paiement soit en principe une proposition alléchante, n’oubliez pas que les intérêts continueront de s’accumuler durant votre report de paiement. Pensez-y bien avant d’avoir recours à cette solution.

Si votre situation financière est précaire, nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec votre conseiller ou votre conseillère afin de bénéficier pleinement des mesures d’aide. Mais si votre situation financière est stable, il est sage de continuer vos paiements normalement pour éviter de payer davantage d’intérêts. 

3e étape : revoir votre plan financier à long terme

Si votre situation financière est la même qu’avant la crise, il est probable que vos prévisions financières à long terme ne soient pas touchées. Vous pouvez donc conserver le plan d’épargne déjà en place.

Par contre, si vous subissez une baisse de revenus liée à une perte d’emploi ou à des revenus d’entreprise moins élevés que prévu, il est important de revoir votre stratégie. Votre conseiller ou votre conseillère UNI vous aidera à prendre les meilleures décisions pour stabiliser votre situation à court, moyen et long terme.

4e étape : créer un fonds d’urgence (ou l’augmenter!)

Posséder un fonds d’urgence permet d’éviter de vendre des actifs au mauvais moment parce que vous manquez de liquidités, par exemple vendre votre maison dans un marché à la baisse ou liquider vos REER en payant des pénalités fiscales.

En matière de fonds d’urgence, le gouvernement du Canada suggère de viser 3 à 6 mois de revenus. Plus précisément, pour la personne qui gagne 40 000 $ par année, on suggère un fonds d’urgence de 10 000 à 20 000 $. En épargnant 65 $ par semaine, il est donc possible d’atteindre cet objectif en 3 ans.

Vous avez déjà un fonds d’urgence?

Bravo! Profitez-en pour l’augmenter et viser une protection supérieure. Voyez les différents outils d’épargne mis à votre disposition par UNI pour atteindre cette sécurité le plus rapidement possible.

Notre mission d’aider nos communautés à faire face à leurs impératifs financiers prend tout son sens lors de crises comme celle que nous traversons actuellement. N’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller ou votre conseillère UNI : on est là pour vous accompagner et vous aider à prendre les bonnes décisions. 

Vous pourriez aussi aimer :

LE SAVIEZ-VOUS?
Comment repenser son entreprise pour passer à travers la crise
FINANCER
Faire des économies durant la crise
LE SAVIEZ-VOUS?
Rénover durant le confinement, un investissement payant

Pour plus d'information

Communiquez avec nous
Prenez rendez-vous