Slider Image
Veuillez prendre note que cet article de blogue peut traiter de produits ou de sujets étant en vigueur au moment de la publication, mais peut avoir eu changé depuis.
Visitez la section « Tous les produits » pour en savoir plus.

Hypothèques et immobilier : portrait des changements récents sur le marché

Publié le 17 juillet, 2020


Hypothèques et immobilier : portrait des changements récents sur le marché

La crise de la COVID-19 a eu un impact sur presque tous les secteurs de la finance, et le marché de l’immobilier n’y fait pas exception. Si l’achat d’une première propriété vous semble impossible en ces temps de pandémie, lisez cet article de blogue.

Jérémie Vautour, spécialiste hypothécaire chez UNI à Dieppe, et Steeve Savoie, gestionnaire du développement hypothécaire au siège social, font le tour de la question en abordant les hypothèques, les prêts et le climat dans le secteur immobilier.

Quoi de neuf dans le secteur immobilier?

Le domaine immobilier n’est pas à l’abri des fluctuations du marché : tant sur le plan de l’offre et de la demande que sur celui des taux hypothécaires, l’impact de la pandémie ne passe pas inaperçu.

Ralentissement du marché immobilier

Steeve Savoie explique qu’un des premiers effets d’un ralentissement économique est souvent la baisse des nouvelles inscriptions immobilières. Dans l’incertitude, plusieurs vendeurs potentiels retardent la vente de leur propriété, ce qui limite le nombre de nouveaux produits sur le marché et peut contribuer à maintenir les prix à un niveau plus élevé.

Les acheteurs se retrouvent donc temporairement plus nombreux à se partager un nombre de propriétés à la baisse. Malgré tout, Steeve Savoie croit que la lumière pointe à l’horizon : « Nous sentons déjà les effets de la relance dans le marché immobilier et nous anticipons un bel automne… s’il n’y a pas de deuxième vague de pandémie, bien sûr! »

Taux hypothécaire avantageux pour les acheteurs

Malgré l’augmentation des prix sur le marché, les nouveaux acheteurs peuvent tout de même bénéficier de taux d’intérêt historiquement faibles chez UNI. « Les taux d’intérêt pour les prêts hypothécaires sont parmi les plus avantageux que j’aie vus et rendent l’acquisition d’une propriété très intéressante, même dans le contexte actuel », nous explique Jérémie Vautour.

Attention aux conditions de la Société canadienne d’hypothèques et de logement : il peut maintenant être plus difficile d’obtenir une hypothèque lorsqu’on dispose d’une mise de fonds inférieure à 20 %. Jérémie Vautour suggère aux nouveaux acheteurs de s’informer sur les conditions resserrées pour faire assurer leur prêt sur le site de la SCHL ou d’en discuter avec leur conseiller.

Le service client chez UNI : soutien, flexibilité et accès facilité aux ressources

Si la pandémie a bouleversé plusieurs aspects du service à la clientèle, elle n’a pas ébranlé notre capacité d’adaptation, selon Jérémie Vautour. Malgré les changements apportés dans la manière de livrer nos services, nos valeurs coopératives restent : service de qualité à toutes les étapes, présence et flexibilité des conseillers, mesures d’aide adaptées à vos besoins et service personnalisé pour chaque situation.

Nos priorités, même à distance : efficacité, qualité et disponibilité

Appels téléphoniques, vidéoconférences SMS et courriels : depuis l’adoption des mesures de distanciation sociale, les moyens de communication se sont multipliés. Cela dit, ces technologies étaient déjà implantées dans le quotidien des conseillers chez UNI avant la crise, affirme Jérémie Vautour. « La majorité de nos communications se faisaient déjà par l’intermédiaire de courriels et d’appels – c’est plus rapide et efficace ainsi. »

Ce virage virtuel permet aussi au service client de maintenir son niveau d’excellence. Selon Steeve Savoie, la priorité de la coopérative est d’être disponible pour ses membres-clients et de pouvoir leur offrir un appui flexible et personnalisé.

Mesures et ressources mises en place pour vous soutenir

Les mesures d’allègement introduites pour parer au stress financier de la COVID-19 se veulent conciliantes et adaptées aux besoins de chacun de nos membres-clients.

Les reports de paiements : la flexibilité dans vos finances

Les reports de paiements permettent de différer trois paiements mensuels à la fin du terme défini au contrat de vente. Une solution qui pourrait vous permettre d’alléger le poids financier de la crise.

La préautorisation hypothécaire : un jeu d’enfant

Contracter un prêt hypothécaire n’a pas besoin d’être un casse-tête. Chez UNI, le processus de préautorisation hypothécaire est maintenant facilité pour les nouveaux acheteurs – une initiative particulièrement avantageuse en temps de pandémie, comme le confirme Steeve Savoie. « Les agents immobiliers sont attirés par ces acheteurs préapprouvés, pour qui le processus hypothécaire est simple et rapide. »

Hypothèque à payer et finances fragilisées? Vos conseillers sont là pour vous!

La pandémie présente aussi de nouveaux défis pour les détenteurs de prêts et les propriétaires : réorganisation des finances, deuxième hypothèque et report de paiements. « Plus que jamais, on doit avoir un contact privilégié avec notre clientèle pour lui offrir le soutien dont elle a besoin. On analyse la situation de chacun avec minutie afin d’organiser leurs finances de manière personnalisée. »

Les conseillers hypothécaires travaillent donc au cas par cas avant de proposer un rallongement des amortissements ou un refinancement de dettes ou de prêts personnels. Le but? Vous aider à diminuer la valeur de vos paiements mensuels afin de passer à travers la crise.

Ne négligez pas vos finances à cause de la distanciation! Depuis le début de la pandémie, UNIAssisT vous guide afin que vous puissiez effectuer des transactions sécuritaires à distance.

Le climat immobilier actuel : est-ce un bon moment pour acheter?

L’achat d’une propriété peut être un investissement fructueux si vous êtes dans une position financière adéquate. Le climat immobilier actuel est clément pour ceux qui n’ont pas été touchés par l’instabilité créée par la pandémie.

Dans les bonnes circonstances, on se lance 

« Avec toutes les mesures de soutien offertes et la chute des taux hypothécaires, les emprunteurs ont avantage à acheter leur propriété avant que les taux d’intérêt ne remontent après la crise. » À condition, bien sûr, d’avoir un emploi stable et une situation financière qui permet d’absorber les dépenses liées à un tel achat », ajoute Steeve Savoie.

Évaluer votre état financier avant de plonger : conseils des spécialistes

Envie de passer à l’action? Aux acheteurs potentiels, Jérémie Vautour suggère de penser aux paiements et aux engagements mensuels auxquels s’ajoutera leur prêt hypothécaire. Cartes de crédit, voiture, frais de scolarité, dépenses quotidiennes : réduisez-les afin de conserver une marge de capital et gardez quelques atouts dans votre jeu.

Des conseillers hypothécaires qui vous épaulent

Ils sont là pour vous accompagner dans la réalisation de votre projet d’envergure : afin de donner forme à votre rêve de devenir propriétaire, faites appel à nos spécialistes hypothécaires. Accessibles et professionnels, ils prendront rapidement votre dossier en charge, à l’endroit et au moment qui vous conviennent.

Si vous êtes dans l’incertitude quant à l’obtention d’un prêt hypothécaire et à l’achat de votre première propriété pendant la crise, rassurez-vous : c’est normal! La plupart des gens éprouvent un certain vertige avant de se lancer dans ce qui est souvent le plus important investissement de leur vie. Pour y voir plus clair, consultez votre conseiller hypothécaire.

Vous pourriez aussi aimer :

LE SAVIEZ-VOUS?
Vous protéger : notre priorité. On s'adapte pour mieux vous servir!
INSPIRER
Famille monoparentale : gérer son budget pendant la crise
LE SAVIEZ-VOUS?
Contribuer à sa communauté en temps de pandémie : comment faire quand on est jeune?

Pour plus d'information

Communiquez avec nous
Prenez rendez-vous