Slider Image

La coopérative : un modèle d'affaires durable

Publié le 13 décembre, 2017


La coopérative : un modèle d'affaires durable

Les coopératives sont réellement une force vive de l'économie de chez nous. Répondant à la fois à des impératifs économiques et sociaux, elles sont basées sur des valeurs qui servent l'intérêt de tous : les leurs, afin d'assurer leur pérennité, mais aussi celles de leurs membres. Coup d'?il sur un modèle d'affaires unique qui a fait ses preuves.

 

Il était une fois?

Les Caisses sont nées de la volonté des Acadiens de prendre leur destin en main. Du rêve d'une poignée de visionnaires qui voulaient mettre en place des entreprises dont les utilisateurs ? les membres ? auraient leur mot à dire tout en bénéficiant des services qu'ils ont choisi de se donner. De ce rêve a émergé un mouvement coopératif fier, entrepreneur et combatif pour pallier l'incapacité des banques, touchées par la crise du début du siècle, à financer les secteurs économiques historiques dont la pêche.

Ainsi, ceux qui ont présidé à la création des coopératives, comme UNI et les quelques 7500 autres au pays, avaient ceci en commun : ils se donnaient les moyens de leurs ambitions et se jetaient des assises solides pour participer pleinement à la vitalité économique de leur région, de leur province, de leur pays.

 

Un modèle qui a fait ses preuves

Pour comprendre jusqu'à quel point le modèle coopératif jouit d'une capacité inégalée à traverser les tempêtes, il faut en comprendre le fonctionnement. La coopérative allie deux formes de structures :

  • La structure associative, qui implique que des personnes se regroupent pour exploiter, ensemble, une entreprise dont la mission est axée sur la capacité à répondre à leurs besoins économiques, sociaux, culturels. La gouvernance de cette entreprise s'appuie sur un fonctionnement démocratique, c'est-à-dire que ce sont les membres qui décident de sa destinée, lors d'assemblées générales, notamment. Par exemple, ensemble, ils choisissent les personnes qui siégeront à titre d'administrateurs au conseil d'administration par la tenue d'élections. En deux mots, ce sont les clients qui décident de son avenir.

  • La structure entrepreneuriale qui s'apparente à celle des entreprises privées : une haute direction, des directions administratives qui regroupent des employés qui participent aux différentes fonctions de l'entreprise, comme la finance, le marketing, le développement de produits, etc.

Autre élément distinctif du modèle coopératif? L'équité. Les profits engrangés sont, d'une part, mis en réserve et prudemment gérés dans le respect de la règlementation, puis retournés aux membres de l'entreprise, sous forme de dons et commandites, de ristournes ou d'une tarification avantageuse. Cela, sans compter tout le soutien financier accordé dans les communautés où les coopératives sont implantées. En effet, celles-ci versent généralement des dons, des commandites et des bourses d'études qui soutiennent les collectivités et qui démontrent clairement qu'elles sont tournées vers la société. On est loin du modèle d'entreprise qui laisse fuir ses profits aux mains d'actionnaires étrangers!

 

Des avantages pour tous

Au fil des décennies, la province a traversé de nombreux cycles économiques qui se sont caractérisés tantôt par des périodes de prospérité, tantôt par des périodes de crise profonde. De quoi mettre la santé financière de nombre d'entreprises à rude épreuve. Les coopératives, elles, ont toujours su tirer leur épingle du jeu. C'est du moins ce que l'Organisation internationale du travail (OIT) a constaté. C'est que le fait d'appartenir à leurs clients les rend souvent plus prudentes. Moins soumises à l'impératif du profit à tout prix, comme le sont les entreprises à capital-actions, les coopératives se tiennent loin du risque.

Le modèle présente nombre d'avantages qui le rendent concurrentiel :

  • Une stabilité financière : les coopératives sont moins exposées aux fluctuations du marché et ne dépendent pas des marchés boursiers, ce qui les met à l'abri des aléas susceptibles d'ébranler leur santé financière.

  • Une responsabilité sociale forte : les coopératives sont d'abord et avant tout au service de leurs membres. Entre autres, elles soutiennent les projets communautaires en leur consentant une aide financière récurrente. Elles sont ainsi des leviers pour l'économie locale, mais renforcent également le tissu social.

  • Des lois qui encadrent les décisions collectives et qui protègent les intérêts des membres. Par exemple, une coopérative ne peut pas être vendue en vue de garnir les poches de quelques personnes.

 

Et l'avenir?

Pour UNI, la pertinence de la coopération ne fait aucun doute. Mieux, elle est un modèle de l'avenir. Elle vit notamment à travers l'économie collaborative, axée sur la production commune de valeur. Il suffit de constater combien l'économie du partage, la mutualisation des biens, des espaces, des compétences, la mise en réseau de plusieurs acteurs de l'économie pour former de véritables écosystèmes sont autant de notions émergentes qui ont la cote dans tous les secteurs d'activité.

UNI est un joueur important de cette économie, chez nous. Pour se donner un nouveau souffle, notre coopérative, issue du regroupement de 15 Caisses populaires acadiennes et de leur Fédération, a modernisé son modèle d'affaires lui permettant d'être plus efficace et agile dans la prise de décisions, afin de répondre encore davantage aux besoins de ses membres-clients.

Par ailleurs, en optant pour un cadre réglementaire fédéral, ceci permet  des économies significatives en raison d'exigences différentes de liquidité et de capital. UNI s'est donné ainsi les moyens de rivaliser avec ses principaux compétiteurs bancaires, en étant soumis aux mêmes standards élevés du système financier canadien, reconnu comme le plus solide au monde.

Nous avons ainsi mis en place un modèle qui tire le meilleur de toutes les formules : nous disposons des moyens nécessaires pour assurer notre croissance tout en nous appuyant sur l'esprit coopératif qui guide nos décisions depuis toujours, et ainsi assurer la pérennité à long terme de notre institution. 

Choisir UNI, c'est donc choisir de prendre position pour un projet collectif porté par des valeurs citoyennes. 

Vous pourriez aussi aimer :

INSPIRER
L'économie circulaire ou viser le « zéro déchets »
FINANCER
L'achat d'une première maison : ce qu'il faut prévoir
FINANCER
Premier achat d'une auto neuve: louer ou acheter?

Pour plus d'information

Communiquez avec nous
Prenez rendez-vous