Initier vos jeunes à l'argent, c'est possible! - Blogue UNI
Slider Image
Veuillez prendre note que cet article de blogue peut traiter de produits ou de sujets étant en vigueur au moment de la publication, mais peut avoir eu changé depuis.
Visitez la section « Tous les produits » pour en savoir plus.

Les enfants et l'argent : économiser, ça s'apprend!

Publié le 13 février, 2020


Les enfants et l'argent : économiser, ça s'apprend!

S’il poussait dans les arbres, il faudrait enseigner aux enfants à grimper! Mais l’argent, ça se gagne, et économiser, ça s’apprend. Grâce à la Caisse scolaire, vous pouvez aider vos jeunes à comprendre que la poupée Elsa qui chante ou le sabre laser de Darth Vader ne tomberont pas du ciel. Voici 4 comportements à encourager pour enseigner à votre enfant à mettre un peu d’argent de côté pour s’offrir l’objet de ses rêves.

Se fixer un objectif concret

À moins que son rêve soit de se baigner dans une mer de pièces d’or comme Picsou, votre enfant souhaite certainement utiliser ses économies pour donner forme à ses envies. Plus le résultat et le sens de ces efforts seront concrets, plus grande sera sa motivation.

Invitez votre jeune à réfléchir et à identifier ses désirs en lui faisant écrire une liste de biens ou d’activités qui lui font de l’œil. Il sera plus facile ensuite de discuter de la faisabilité de chaque projet et des façons d’accumuler assez d’argent pour les réaliser. L’élaboration d’un plan de match lui permettra de garder le cap, et, sans qu’il ou elle s’en aperçoive, l’aidera à soupeser l’importance de l’implication que nécessite une telle entreprise!

Pour l’aider à se fixer des buts réalistes, vous trouverez dans le guide du parent de la Commission des services financiers du Nouveau-Brunswick (FCNB) une foule de renseignements utiles et de trucs pour accompagner votre enfant dans son apprentissage. Un glossaire financier, des fiches budgétaires et des pistes d’activités éducatives sont à votre disposition pour l’épauler jusqu’à l’âge adulte.

Respecter ses engagements : la constance, c’est payant!

Et si, ce soir, la leçon de mathématiques prenait des allures de Wall Street (alt : une tournure économique)? À l’aide d’un tableau, montrez à votre économiste en herbe comment l’argent s’accumule, de semaine en semaine, pour constituer un capital suffisant à la fin de l’année scolaire. Vous pouvez vous inspirer en regardant nos vidéos éducatives avec vos enfants!

Par exemple, en déposant 1 $ tous les vendredis, à la fin des classes, votre enfant aura amassé la somme de 32 $, mais en mettant 10 $ de côté chaque semaine, la somme accumulée dans son compte passera à 320 $, et ainsi de suite.

À la fois éducatif et incitatif, cet exercice l’encouragera à persévérer toute l’année dans le but d’atteindre son objectif. Selon son âge, vous pouvez également l’initier aux notions d’intérêt. Daniel Brassard, chroniqueur pour l’Acadie Nouvelle, propose d’ailleurs dans un article sur l’éducation financière plusieurs gestes financiers à enseigner graduellement aux enfants, suivant les différentes étapes de leur développement.

Pour l’inciter à se tenir au courant de ses avoirs, invitez votre jeune à consulter son compte et à s’informer de son solde, de ses dernières transactions et de ses relevés. Développer des habitudes et des réflexes qui mettent de l’avant l’idée que l’épargne peut être simple et à sa portée favorisera l’adoption de comportements qui suivront votre enfant plus tard, au moment de faire la transition à un compte bancaire d’adulte.

Se pencher sur la valeur des biens et services

En tant qu’adulte, on oublie parfois que l’argent est d’abord un concept abstrait (surtout quand vient le temps de payer les comptes!). Pour conscientiser vos petits à la valeur relative des choses, utilisez des exemples concrets, qui illustrent le montant qu’ils souhaitent accumuler. Par exemple, 32 $ représente le prix d’une sortie en famille (2 adultes et 2 enfants) au zoo de Magnetic Hill à Moncton, d’un déjeuner pour 2 au restaurant ou d’un forfait de 10 parties de Lazer Tag au centre récréatif Kingswood de Fredericton.

Amenez-les ensuite à comparer le coût de ces loisirs à celui de différents besoins essentiels : épicerie, produits d’hygiène et d’entretien ménager, soins de la vue et dentaires, électricité, chauffage, essence, etc. Par exemple, le coût hebdomadaire de l’épicerie correspond à celui de 6 sorties en famille au zoo! Sans être moralisateurs, ces exercices comparatifs aident les jeunes à comprendre que ces dépenses, parfois cachées, ont également une grande valeur.

Se sensibiliser à la coopération

L’argent, ça ne sert pas seulement à se faire plaisir avec le dernier bidule électronique à la mode; ça peut être grand. Montrez à vos enfants qu’en choisissant d’économiser avec la Caisse scolaire, ils contribuent à une organisation à vocation sociale et s’engagent dans leur communauté, un dollar à la fois.

En ayant un compte chez UNI, vos enfants aident la coopération à amasser des fonds qui sont réinjectés sous forme de dons, de commandites et de bourses d’études. Ils participent à la mobilisation des créateurs de valeur sociale, économique, environnementale et culturelle du Nouveau-Brunswick!

Qu’est-ce que ça signifie, concrètement?

Cela veut dire que votre petite Clara aide son cousin Jonathan à poursuivre ses études à l’université, permet à sa voisine de classe d’avoir un bon déjeuner tous les matins, et encourage ses grands-parents à faire des activités enrichissantes qui les rendent heureux.

Apprendre en s’amusant avec UNI

Quoi de mieux qu’un spectacle ludique pour apprendre en s’amusant? Cette année, on propose aux écoles primaires francophones 2 tournées éducatives : Féeli tout et oscargot et Roland et ses amis. Ces spectacles, qui débuteront ce printemps, ont été extrêmement bien reçus par les écoles!

Puisqu’une image vaut mille mots, maintenant que vous vous sentez bien outillés pour accompagner vos enfants dans leur aventure pécuniaire, faites-vous une petite soirée cinéma en écoutant ensemble quelques vidéos éducatives! Après tout, qui a dit que paiements, consommation, coopération, comptes bancaires et popcorn ne faisaient pas bon ménage?

Vous pourriez aussi aimer :

LE SAVIEZ-VOUS?
Du Burkina Faso au Nouveau-Brunswick : le parcours unique de Jean Severin Bouda
LE SAVIEZ-VOUS?
Acheter un logement pour votre enfant aux études : un investissement à long terme
LE SAVIEZ-VOUS?
Conseils d'un expert pour protéger vos données personnelles

Pour plus d'information

Communiquez avec nous
Prenez rendez-vous