Slider Image

Les hypothèques? Pas d'trouble.

Le lundi 05 mars 2018

Devenir propriétaire? Le rêve de plusieurs d’entre nous, n’est-ce pas? Par contre, cet événement majeur est aussi une question de gros sous et, par le fait même, de financement. Heureusement, les hypothèques viennent en renfort pour nous aider à concrétiser notre rêve. Et des prêts hypothécaires, il en existe pour tous les styles et toutes les situations.

Constituer une mise de fonds suffisante
Pour acheter une propriété, vous devez constituer une mise de fonds suffisante, soit d’au moins 5 %. Cette somme peut provenir de vos propres économies, accumulées dans un compte d’épargne ou dans un CELI. Il peut également s’agir d’un héritage ou d’un don. Vous avez des REER? Sachez que le Régime d’accès à la propriété (RAP) vous permet en quelque sorte d’emprunter jusqu’à 25 000 $ (50 000 $ pour un couple) des sommes que vous avez épargnées afin de les consacrer à votre mise de fonds sans devoir payer de l’impôt, à condition toutefois de les rembourser plus tard, et ce, sans intérêts.

Choisir le bon produit : à chacun son profil
À partir du moment où vous décidez d’acquérir une propriété, vous avez tout avantage à prendre rendez-vous avec votre conseiller financier. Avec lui, vous explorerez les différents produits et étudierez plusieurs scénarios. Parmi les éléments dont vous discuterez : les termes, c’est-à-dire la période pendant laquelle vous effectuerez les paiements convenus sans pouvoir renégocier les conditions de votre emprunt. Vous déterminerez ensemble si, pendant 5 ans, par exemple, il est préférable d’opter pour des versements à la semaine ou au mois.

Votre conseiller vous parlera également des types de taux d’intérêt : fixes, ils demeurent les mêmes tout au long du terme de votre emprunt. Variables, ils fluctuent en fonction de l’indice établi par la Banque du Canada.

La période d'amortissement est également à considérer. Elle correspond à la période couverte par le prêt. En d’autres mots, c’est le nombre d’années que vous prévoyez consacrer au remboursement de votre hypothèque. Il est généralement de 20 ou de 25 ans, mais pourrait être plus court, si vous avez la capacité de faire de plus gros versements. Souvenez-vous que plus l’amortissement est court, plus le paiement sera élevé, mais plus l’économie d’intérêts sera grande… Voilà qui mérite réflexion!

Une fois que vous avez déterminé le produit le plus approprié pour vous, votre conseiller peut préautoriser votre prêt. Une option avantageuse, parce qu’elle vous permet de savoir exactement dans quelle gamme de prix vous pouvez chercher. Cette étape complétée, il vous suffira ensuite d’amorcer vos recherches et de dénicher la propriété de vos rêves.
Besoin de conseils? Votre conseiller UNI fait équipe avec vous afin de déterminer la meilleure hypothèque pour votre profil. Cliquez ici pour communiquer avec nous.

Vous pourriez aussi aimer :

Image Intro
FINANCER
Votre conjoint et vous êtes-vous fidèles financièrement?
Image Intro
INSPIRER
Marc Bossé : le Kilimandjaro pour ses 30 ans!
Image Intro
FINANCER
Les CELI? Pas d'trouble.

Pour plus d'information

Communiquez avec nous
Prenez rendez-vous