Slider Image

L'engagement communautaire : dans l'ADN des employés d'UNI

Publié le 19 juillet, 2021


L'engagement communautaire : dans l'ADN des employés d'UNI

Que ce soit par l’intermédiaire de dons, de commandites ou d’heures de bénévolat, la preuve de l’engagement d’UNI n’est plus à faire. Tous les employés sont invités à participer aux efforts collectifs pour enrichir la communauté. Forte de toute une vie d’implication sociale, Christel Mallet témoigne avec enthousiasme de son expérience.

Pourquoi s’impliquer dans la communauté

Chaque personne a ses propres motivations pour rejoindre un organisme ou faire du bénévolat. Développer un réseau de contacts, contribuer au progrès social, pratiquer un sport et améliorer ses perspectives d’emploi en sont de bons exemples. Au Canada, le bénévolat contribue grandement au bien-être communautaire et à l’économie canadienne. Statistique Canada estime qu’il équivaut à plus de 2,5 millions d’emplois à temps plein.

Choisir sa cause

« L’engagement, c’est le cœur d’une communauté; c’est ce qui la fait vivre et s’épanouir », affirme Christel Mallet. « Sans implication, une grande quantité d’infrastructures, une panoplie de projets et de festivals qui célèbrent notre culture ne verraient pas le jour. »

Alors que tant de causes ont besoin de bras, comment choisir? Pour Christel Mallet, c’est plutôt une affaire de cœur! « Mon seul critère, c’est d’écouter mon cœur et de me laisser inspirer par des projets qui ont un impact positif dans la communauté. Par exemple, quand j’ai profité des activités d’une organisation plus jeune, j’ai souvent envie de l’aider à mon tour. C’est le cas du Carnaval des glaces de Shippagan, auquel je participe maintenant à titre bénévole. Je pense aussi que mes intérêts vont changer en vieillissant. Quand j’aurai des enfants, je serai certainement très impliquée auprès de leur école et dans leurs équipes de sport. »

Christel Mallet encourage tout le monde à suivre son exemple. Lorsque les gens s’investissent selon leurs besoins dans leur environnement immédiat, les communautés évoluent de manière à servir les intérêts de ceux et celles qui y habitent.

Suivre les traces de son père


L’engagement, c’est le cœur d’une communauté; c’est ce qui la fait vivre et s’épanouir - Christel Mallet

Toute jeune, Christel Mallet accompagnait son père, conseiller à la Ville de Shippagan et lui aussi très impliqué dans la communauté. Il lui a donné la piqûre du bénévolat! Christel Mallet est présidente de l’Association des employés du siège social d’UNI depuis un an, en plus de son engagement comme vice-présidente du Carnaval des glaces de Shippagan et de l’aide qu’elle apporte au Festival des pêches et de l’aquaculture. Elle a aussi siégé au conseil d’administration de Centre-ville Caraquet. Chaque mois, Christel donne de 2 à 3 heures de son temps à divers organismes, mais son implication est beaucoup plus importante quand vient le temps des événements auxquels elle participe.

Tout le monde ne s’implique pas autant que Christel Mallet, mais le portrait des Canadiens est encourageant. En tout, 41 % de la population du Nouveau-Brunswick fait du bénévolat encadré, pour une moyenne de 131 heures annuellement. L’organisation d’événements, la collecte de fonds et la participation à des comités sont parmi les activités bénévoles les plus populaires. Toujours selon Statistique Canada, 18 % des Canadiens ont aidé à organiser, à superviser ou à coordonner des activités ou des événements, tandis que 16 % ont aidé un organisme à recueillir des fonds et 13 % ont siégé à un conseil ou à un comité.

Le rôle d’UNI dans l’engagement communautaire de ses employés

En tant que coopérative, UNI tient à contribuer à la prospérité et à la vitalité de ses membres et clients. Par divers dons et commandites, elle participe au développement durable de la communauté. Par exemple, UNI a récemment soutenu le laboratoire de cohésion sociale jeunesse de Dialogue NB et appuie le Centre de pédiatrie sociale Sud-Est pour favoriser le bon développement des enfants du Nouveau-Brunswick.

Selon Christel Mallet, les comités d’engagement social au sein des divers points de services d’UNI réunissent des équipes mobilisées et motivées à aider la communauté. Il faut dire qu’avec le soutien de l’employeur, l'engagement devient beaucoup plus facile! UNI offre l’équivalent d’un jour de bénévolat par année à chacun de ses 900 employés. « Cette banque de 7 heures permet aux employés qui n’ont pas beaucoup de temps de s’investir s’ils le souhaitent. »

La valeur du bénévolat

En 2020, UNI a remis 1,6 M$ en dons, commandites et bourses d’études. On a appuyé près de 600 organismes dans les domaines de l’éducation, de la santé, de la culture et du développement économique, entre autres.

« Un bénévole est toujours accueilli à bras ouverts », dit Christel Mallet. « Je remarque aussi que les gens souhaitent de plus en plus faire du bénévolat, et cela me réjouit. Par exemple, j’ai vu beaucoup de nouveaux visages aux élections municipales. C’est le genre de constatation qui me donne envie de m’impliquer davantage. »

La valeur d’un visage souriant et d’une communauté tissée serrée ne se calcule pas! C’est pourquoi les dons en argent s’accompagnent d’heures de bénévolat. Tout cela dans le but de bâtir une communauté résiliente et prospère.

 

Vous pourriez aussi aimer :

LE SAVIEZ-VOUS?
Contribuer à sa communauté en temps de pandémie : comment faire quand on est jeune?
INSPIRER
Les coopératives financières : une grande force économique pour les collectivités
LE SAVIEZ-VOUS?
Les investissements socialement responsables : qu'est-ce que ça mange en hiver?

Pour plus d'information

Communiquez avec nous
Prenez rendez-vous